Nous utilisons des cookies de la part d'un service tiers (Google Analytics) pour récolter des données statistiques et améliorer votre navigation. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales.
Accepter
Refuser
Logo pavillon de l'Arsenal
FAIRE 2021

Wool Wall

Marlon Bagnou Beido, designer ; Thomas Flores, architecte

Etude et prototype pour explorer le potentiel de l’isolation biosourcée comme élément d’architecture

Etude et prototype pour explorer le potentiel de l’isolation biosourcée comme élément d’architecture

PRÉSENTATION DU PROJET

L’isolation est aujourd’hui un impératif pour réduire la consommation de chauffage, et notre consommation énergétique générale. Dans ce contexte, WOOL WALL propose d’envisager l’isolation murale non pas comme une étape technique cachée du second-oeuvre, mais comme un élément typologique architectural à part entière, au même titre qu’une porte, un escalier, une fenêtre. Les isolants biosourcés ou recyclés tels que l’ouate de cellulose, la paille de seigle, ou la laine de mouton deviennent un terrain d’expérimentation, pour mettre en forme, finir, fonctionnaliser, des techniques d’isolation déjà existante.

L’assemblage du panneau se base sur la superposition de différentes couches liées par réseau de sangles et de cordes. Les propriétés hygroscopiques de la laine garantissent un air peu humide, pouvant prévenir certaines maladies respiratoires. Le panneau initie un nouveau rapport au sensible au mur. Sa surface en textile permet de penser des interactions différentes de celles entretenues avec une surface dur. Le jeu de sangle d’abord structurel, créée un motif sur lequel il devient possible de s’appuyer pour des usages plus variés ; l’accrochage de photos, le maintien d’une suspension le passage de réseau.

Le processus de fabrication permet un montage en 1 h, in situ pendant le temps du chantier. Les éléments en bois : l’ossature et l’âme du panneau peuvent être préfabriquées en atelier L’assemblage ne nécessitent que quelques outils manuels. Il met au centre de son propos la qualité du savoir-faire. Le second oeuvre devient une sorte de couture et le chantier un lieu de transmission adaptée aux projets de rénovation et d’autoconstruction.

Le panneau témoigne d’une démarche de recherche amenée à se poursuivre sur différents matériaux, les procédés de mise en forme seront documentés et rendus disponibles sur une plateforme en ligne. Ils seront à terme présentés dans le cadre d’une exposition ayant pour thématique le confort thermique.
L'ÉQUIPE DU PROJET

Marlon Bagnou Beido, Thomas Flores
Marlon Bagnou Beido est diplômé de l’ENSCI les Ateliers en design industriel, Thomas Flores est diplômé d’architecture de la UDK de Berlin. Cette pluridisciplinarité leur permet d’envisager les projets de manière transversale, et d’avoir une vision globale sur les sujets abordés.

@FAIRE_PARIS

  • 19 / 05    16:40
    RT @PavillonArsenal: Conférence vendredi 20 mai 9h30 @PavillonArsenal. Arnaud Dambrine & Emmanuel de France, Oglo architectes. Présentation…
  • 19 / 05    12:52
    RT @PavillonArsenal: [Rencontre & Visite guidée] avec Timothée Gauvin autour de l'expo «Ressources» pour découvrir la métamorphose de la ma…
  • 19 / 05    12:51
    RT @PavillonArsenal: [Rencontre] «Pas de vacances pour la médecine de ville» Lancement de la publication avec les architectes Emmanuel de F…