Nous utilisons des cookies de la part d'un service tiers (Google Analytics) pour récolter des données statistiques et améliorer votre navigation. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales.
Accepter
Refuser
Logo pavillon de l'Arsenal
FAIRE 2020

Wall

Clément Willemin, Wald

Réalisation d’un prototype de paroi poreuse et suintante qui préfiltre et régule une partie des eaux usées d’un bâtiment

Réalisation d’un prototype de paroi poreuse et suintante qui préfiltre et régule une partie des eaux usées d’un bâtiment

JUILLET 2021
PREMIERE EXPERIMENTATION DANS LA COMMUNE LES MUREAUX


WALL est un mur de béton poreux assurant la filtration d’une partie des eaux grises de nos logements. Maintenu humide, il se couvre de mousse, offre un habitat pour la microfaune, tout en faisant office de climatisation urbaine et naturelle. Il est une réponse possible et combinée aux deux sujets de notre époque : la biodiversité et le climat.

Un site en chantier, situé aux Mureaux, a été proposé par notre partenaire Aigo, et la structure métallique de support a été construite. Une première tentative d'intégration de matière organique dans la composition du mélange de béton poreux n'ayant pas été concluante (la terre a neutralisé la prise du ciment, qui en l’absence de sable n’a pas tenu), différentes compositions de béton poreux ont été mises en oeuvre, avec différents liants.

Les modules de béton poreux ainsi que la structure porteuse en métal ont été acheminés sur le site d’expérimentation début juillet.



LES ORIGINES DU PROJET

« WALL est un mur filtrant, une irrigation verticale, une paroi poreuse et suintante, vivante, qui préfiltre et régule une partie des eaux usées des logements (les eaux grises, issues du lavage, douche, évier, lavabo…) en fournissant une climatisation urbaine naturelle.

WALL offre une réponse combinée aux deux principaux sujets que posent notre époque : la biodiversité et le climat.

WALL est une dalle de béton poreux, dont les perforations jouent sur les qualités de tension superficielle de l’eau pour la diffuser sur l’entièreté du dispositif filtrant. Le béton poreux contient jusqu’à 30% de vide. Il ne manque que de l’eau en continu, plus un peu de matière organique, pour qu’une micro végétation s’y développe.

Dans votre nouveau logement, faites vous à l’idée que les eaux de lavage sont renvoyées directement sur les murs extérieurs. Pour bénéficier des vertus rafraîchissantes de cette façade irriguée, et permettre à une micro faune de s’y développer sous vos fenêtres, évitez juste de vider votre huile de vidange dans votre baignoire, réduisez vos quantités de lessive, de liquide vaisselle, préférez des shampoings bio. » - WALD
LES ACTEURS DU PROJET

Clément Willemin, WALD
Clément Willemin est architecte paysagiste, urbaniste et designer. Après avoir fondé et dirigé BASE pendant 20 ans, il fonde son agence Wald Willemin Architecture Landscape Design en 2020. Déjà sélectionné pour FAIRE en 2017 avec une baignade écologique flottante, aujourd’hui brevetée, son projet WALL est issu de son diplôme d’architecte obtenu en 2019.

AIGO promotion

Bérengère Giaux architecte

TP Drain / Vegedrain

@FAIRE_PARIS

  • 23 / 09    17:00
    [FAIRE]Des questions? Des précisions? Besoin d’explications? Besoin de réponses? 👉Posez-nous vos questions jusqu’a… https://t.co/c0YEjiTCa8
  • 21 / 09    15:34
    RT @JulienPansu: Tellement heureux de lancer cette 5e édition de @FAIRE_PARIS !! À vos projets pour interroger ensemble les modèles existan…
  • 21 / 09    15:34
    RT @actu_archi_live: Le @PavillonArsenal avec la Ville de @Paris lance la 5e édition de l'appel à projets FAIRE => https://t.co/VFJGbWkByo…