FAIRE 2017

ZEF - Zero Energy Furniture Mobilier

Jean-Sébastien Lagrange, designer et Raphaël Ménard, architecte et ingénieur

Alors que la question de l’économie d’énergie est reconnue comme un enjeu primordial, le design et la petite échelle restent bien trop souvent en retrait. Et si le mobilier participait aussi à ce mouvement ? Comment traiter la problématique de l’économie d’énergie à l’échelle du mobilier plutôt qu’à celle du bâti ?

Alors que la question de l’économie d’énergie est reconnue comme un enjeu primordial, le design et la petite échelle restent bien trop souvent en retrait. Et si le mobilier participait aussi à ce mouvement ? Comment traiter la problématique de l’économie d’énergie à l’échelle du mobilier plutôt qu’à celle du bâti ?

JUIN 2021
EXPOSITION A LA GALERIE VALERIE GUERIN

32 Rue de Bourgogne, 75007 Paris
à partir du 17 juin 2021 -  jusqu'au 09 Octobre 2021
commande possible auprès de la galerie d'une série de 21 tables numérotées


PRÉSENTATION DU PROJET

Le programme ZEF
Jean-Sébastien Lagrange, designer et Raphaël Ménard, architecte et ingénieur, se sont associés dans cette thématique de recherche : voir comment une convergence pluridisciplinaire pouvait légitimement traiter cette problématique et, par la même, apporter des solutions rationnelles, viables et plus proches de l’usager.

Son but : dessiner des objets simples, efficaces et cohérents qu’ ils ont qualifiés par l’acronyme ZEF (pour Zero Energy Furniture). ZEF sous-tend une intention didactique : et si l’objet participait à la médiation entre l’usage et son besoin énergétique, et si le design révélait une sensualité de la « juste frugalité » ? Les objets du programme ZEF seront volontairement passifs, composés de matériaux simples et aisément séparables : énergie et confort ne doivent faire oublier l’autre crise, celle des matériaux.

La Table Climatique, le premier mobilier ZEF
La table climatique est issue d’un questionnement lié à la sobriété énergétique des objets nous environnant. Son but est de créer des solutions améliorant le bien-être climatique, de façon simple et passive.

Ce projet innovant de mobilier climatique, développé par Raphaël Ménard et Jean-Sébastien Lagrange dans le cadre de l’accélérateur de projets FAIRE, possède une très forte inertie thermique malgré sa finesse. Le secret : des matériaux à changement de phase (MCP) encapsulés entre la surface en bois massif et la sous-face en aluminium anodisé.

Le métal ondulé favorise les échanges thermiques entre la pièce et l’inertie thermique des MCP. Enfin, la géometrie de la tôle renforce l’efficacité structurelle de la table. 




L’accélérateur de projets FAIRE a permis d’expérimenter et de tester in situ la table. Au cours de la période estivale, un protocole expérimental a permis de valider le fonctionnement climatique de la table et l’efficacité des MCP. L’expérience a permis de comparer la température au cœur de la table à la température de la pièce. Les résultats ont mis en évidence l’effet d’amortisseur climatique et la capacité de la table à réduire les amplitudes thermiques jusqu’à 2 °C dans la pièce où elle est installée. 

Ainsi, ce mobilier permet d’accroître le niveau de confort des bâtiments à faible inertie, et de réaliser des économies d’énergie. Pour les logements, ou encore les commerces, cette table possède des vertus régulatrices et permet un plus grand confort. La surchauffe momentanée est absorbée par le mobilier pour être restituée plus tard, lorsque la température de la pièce est devenue plus clémente.

Aujourd’hui, nous proposons d’élargir cette expérimentation dans le cadre d’une édition limitée de 21 exemplaires. Une partie des produits de la vente sera dédiée à la poursuite du programme de recherche autour du mobilier climatique. 
LES ACTEURS DU PROJET

Raphaël Ménard
Architecte et ingénieur
Raphaël Ménard est président d’AREP, l’agence d’architecture pluridisciplinaire, filiale de SNCF Gares & Connexions, depuis fin 2018. Architecte et ingénieur X-Ponts, Raphaël a théorisé sa pratique dans de nombreuses publications, dont sa thèse «Énergie, Matière, Architecture». Il enseigne depuis 2013 à l’école d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est, dans le cadre du troisième cycle «Architecture Post-Carbone». 

Jean-Sébastien Lagrange
Designer
Jean-Sébastien Lagrange est diplomé de l’ENSCI – les Ateliers et de l’École Boulle, Il fonde l’atelier JS.L en 2010. L’agence se base sur une pratique ouverte du design où la rencontre est primordiale et les projets bien souvent collaboratifs. Jean-Sébastien est finaliste de la Bourse Agora pour le Design en 2013 et 2015 et pensionnaire de la Villa Kujoyama à Kyoto en 2017. Il est par ailleurs Co-responsable de la Chaire de recherche en design « Mutations des vies étudiantes» à l’EnsAD. 

Partenaires

@FAIRE_PARIS

  • 19 / 07    12:11
    RT @JulienPansu: Comment réactiver ces terrains d’aventure ki st le contraire d’1 aire de jeu aménagée ? Construire une cabane, planter un…
  • 16 / 07    15:11
    🪚Jusqu'au 31/07 expérimentation d’un nouveau terrain d’aventure à Villiers-le-Bel par l’équipe TAPLA qui a pour obj… https://t.co/R77Or02fx8
  • 15 / 07    18:27
    RT @PavillonArsenal: 🪓 @PavillonArsenal réalise le parcours scénographique du 10e Forum international de la construction bois @nvbcom_fr d…