Logo pavillon de l'Arsenal
Prototype automne 2017

ZEF - Zero Energy Furniture Mobilier

Jean-Sébastien Lagrange et Raphaël Ménard

ZEF L'objectif est d'aboutir un nouveau prototype à l'automne 2017 qui permette d’économiser 60% en besoins chauds et 30% en besoins froids d’un bureau.

L'objectif est d'aboutir un nouveau prototype à l'automne 2017 qui permette d’économiser 60% en besoins chauds et 30% en besoins froids d’un bureau.

Et si le mobilier faisait sa part ?
Alors que la question de l’économie d’énergie est reconnue comme un enjeu primordial, le design et la petite échelle restent bien trop souvent en retrait. Et si le mobilier participait aussi à ce mouvement ?
Comment traiter la problématique de l’économie d’énergie à l’échelle du mobilier plutôt qu’à celle du bâti ?

Le programme ZEF
Jean-Sébastien Lagrange, designer et Raphaël Ménard, architecte et ingénieur, se sont associés dans cette thématique de recherche : voir comment une convergence pluridisciplinaire pouvait légitimement traiter cette problématique et, par la même, apporter des solutions rationnelles, viables et plus proches de l’usager.

Son but : dessiner des objets simples, efficaces et cohérents qu’ ils ont qualifiés par l’acronyme ZEF (pour Zero Energy Furniture). ZEF sous-tend une intention didactique : et si l’objet participait à la médiation entre l’usage et son besoin énergétique, et si le design révélait une sensualité de la « juste frugalité » ? Les objets du programme ZEF seront volontairement passifs, composés de matériaux simples et aisément séparables : énergie et confort ne doivent faire oublier l’autre crise, celle des matériaux.

La Table Climatique, le premier mobilier ZEF
La Table Climatique est le départ d’une gamme développée par Jean-Sébastien Lagrange, et Raphaël Ménard. Cette table possède une très forte inertie thermique malgré sa finesse. Le secret : des matériaux à changement de phase encapsulés (MCP ou PCM) entre sa surface en bois massif et sa sousface en aluminium anodisé. La géométrie ondulée de la sousface en métal favorisent les échanges thermiques entre l’environnement et l’inertie contenue dans la table. Dans le cas des bureaux par exemple, elle permet d’accroître le niveau de confort des bâtiments à faible inertie, permettant de réaliser des économies d’énergie de près de 60% en besoins chauds et de plus de 30% en besoins froids. Pour les logements, ce mobilier possède des vertus régulatrices et permet un plus grand confort en situation estivale. La surchauffe momentanée est absorbée par le mobilier pour être restituée plus tard, lorsque la température de la pièce est devenue plus clémente.

Un prototype existant à tester
En se basant sur cette technologie, ils ont conçu une « Table Climatique » et réalisé un prototype avec un financement du VIA en 2014 et 2015. 

étape 1. Tester la Table Climatique à l’Arsenal
En première phase de leur recherche, ils vont pouvoir tester le prototype en conditions réelles au Pavillon de l'Arsenal, tout en présentant l’initiative et la démarche. Des capteurs et sondes de température seront disposés sur la table et dans son environnement afin d’analyser les interactions thermiques.

étape 2. Etendre l’expérimentation dans Paris
Après avoir réalisé plusieurs tests et mesuré les propriétés thermiques de la table, ils proposent d’élargir les territoires d’expérimentation en construisant dix pilotes de mobilier ZEF et de les tester dans des situations représentatives au sein de la Ville de Paris.


Projet réalisé par Jean-Sébastien Lagrange, designer et Raphaël Ménard, architecte et ingénieur

@FAIRE_PARIS

  • 25 / 07    18:14
    Projet #FaireParis : Ilôt vert, plateforme flottante fabriquée à partir de déchets de la Seine. Objectif 👉 Prototyp… https://t.co/zvybwtKKyI
  • 25 / 07    18:07
    RT @JulienPansu: Le @PavillonArsenal et @FAIRE_PARIS sont ravis du soutien de la @CaissedesDepots ! Un immense merci #teamarchi #paris http…
  • 21 / 07    17:10
    Premières briques pour le projet Fab'brick! 👕👚 En phase d'expérimentation @PavillonArsenal tout l'été !… https://t.co/UnWJbNT38k