Nous utilisons des cookies de la part d'un service tiers (Google Analytics) pour récolter des données statistiques et améliorer votre navigation. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales.
Accepter
Refuser
Logo pavillon de l'Arsenal
FAIRE 2019

Inhalator

Alexandre Moronnoz, designer

Inhalator Inhalator est un objet urbain partagé, d’inhalation et de rafraîchissement : une fontaine à air ou paroi climatique.

Inhalator est un objet urbain partagé, d’inhalation et de rafraîchissement : une fontaine à air ou paroi climatique.

PRINTEMPS 2020
PUBLICATION DE L'ETURE
Pour un gain de confort grâce au pouvoir rafraîchissant

Etude menée par Alexandre Moronnoz et l'atelier d’ingénierie Elioth (Egis Concept)

Après différentes simulations avec un dispositif de format réduit (2 m2 à la vertical), comprenant des calculs de température de surface, de pouvoir de rafraichissement, de confort, d’angle solide, de dimensionnement des surfaces humides, sur le rôle de l’ombrage ; la piste de la grande échelle apparait comme la solution prometteuse.

Le foisonnement et la répétition de parois rafraîchissantes, pourront conduire à des gains de 3° (PET) de température ressentie en moins pour l’utilisateur, avec un dispositif sans ombre lors de saisons estivales et de fortes chaleurs comme les périodes de canicule
. Ainsi, le gain de confort pourra être augmenté en profitant d’un dispositif avec ombrage pour atteindre 7°.

Une recherche est également menée afin de définir une implantation en milieu urbain optimale, dans une situation de bonne ventilation naturelle et pour un effet de rafraîchissement et de diffusion d’air frais encore amplifié.



DESCRIPTION DU PROJET

Inhalator est un objet urbain partagé, de respiration et de rafraîchissement : un inhalateur d’air iodé, un brumisateur, une fontaine à air frais ou une paroi climatique.
Les espaces urbains structurés par des dispositifs liés à la rentabilité, (densité, vitesse, réchauffement, ...), peuvent mener à différents types de stress provoquant un déséquilibre physiologique.

Cet « objet-paroi » permet de modifier ponctuellement le climat d’un espace urbain en le rafraîchissant lorsqu’il fait chaud et propose à l’usager de ré-expérimenter physiquement sa respiration. Inspirer un air frais chargé en iode pour regonfler sa cage thoracique et réamorcer une respiration apaisée.

L’origine culturelle du projet sont les bâtiments de graduation, ou inhalatorium, du 17 et 18ème siècle : un bâtiment de graduation se dit, dans les salines, d’un bâtiment destiné à faire évaporer l’eau dans laquelle le sel est dissous.

Une architecture ouverte aux vents filtre l’eau salée à travers des fagots d’épines empilés pour augmenter la salinité de l’eau après plusieurs cycles.
Le projet Inhalator mime ce principe pour évaporer et diffuser une brume iodée. De l’eau chargée en sel ruisselle entre les tasseaux de bois de la trame centrale. Le volume d’eau remonte et circule en boucle comme pour une fontaine grâce à une pompe électrique alimenter par des panneaux solaires.

La ventilation naturelle du site d’implantation traverse la trame pour former une légère brume et charger l’air en iode, formant un microclimat.
Les espaces à forte ventilation naturelle sont adéquats pour l’implantation de cette paroi filtrante, qui peut être dupliquée pour former des espaces d’immersion.


LE DISPOSITIF

Le design de cet objet urbain à pour objectif premier de rafraîchir l’air des espaces urbains, en apportant une sensation de frais et de bien-être aux personnes à proximité.

Le ruissellement, par gravité, de l’eau à travers la trame de tasseaux de bois génère une légère brume qui rafraîchit l’air environnant.

L’étude de préconception menée avec le bureau d’étude Elioth nous a permis de comprendre et de chiffrer les incidences, d’une part, des dimensions du format du dispositif sur le rafraîchissement obtenu à proximité, et, d’autre part, des contextes d’implantation à privilégier.

- Le format du dispositif doit être assez grand pour couvrir l’angle de vue de l’usager (dénomination technique : angle solide) et lui garantir une immersion dans un air rafraîchi de quelques degrés, à proximité du dispositif.

- L’implantation du dispositif dans un contexte ombragé, déjà fortement rafraîchi, abaisse encore la température.

- L’implantation du dispositif sur un site ayant une bonne ventilation naturelle favorise l’évaporation et la brumisation de l’eau ruisselante à l’entour.

Ainsi le dispositif INHALATOR concourt à amplifier le pouvoir rafraîchissant des environnements urbains aérés, et ceux déjà ou bientôt végétalisés.

Selon l’étude d’Elioth et les discussions engagées sur le projet, cette présentation illustre les configurations possibles du dispositif, à même de rafraîchir et d’abaisser, plus ou moins, la température environnante.
PORTEUR DE PROJET

Alexandre Moronnoz, designer

Alexandre Moronnoz est designer industriel, diplômé de l’ENSCI, Les Ateliers. En repoussant le moment de faire émerger la forme d’un objet, il capte dans ses projets le maximum de données pour concevoir. Le travail de design est pour lui un acte attentif, participant à générer notre environnement.

Elioth (Egis Concept)
Atelier d’ingénierie avec un grain pour l’innovation. L'équipe multidisciplinaire est composée d’ingénieurs, d’architectes, de designers et de data scientists, intervient en consulting et en maîtrise d’œuvre d’innovation bas carbone.

@FAIRE_PARIS

  • 23 / 09    17:00
    [FAIRE]Des questions? Des précisions? Besoin d’explications? Besoin de réponses? 👉Posez-nous vos questions jusqu’a… https://t.co/c0YEjiTCa8
  • 21 / 09    15:34
    RT @JulienPansu: Tellement heureux de lancer cette 5e édition de @FAIRE_PARIS !! À vos projets pour interroger ensemble les modèles existan…
  • 21 / 09    15:34
    RT @actu_archi_live: Le @PavillonArsenal avec la Ville de @Paris lance la 5e édition de l'appel à projets FAIRE => https://t.co/VFJGbWkByo…