Nous utilisons des cookies de la part d'un service tiers (Google Analytics) pour récolter des données statistiques et améliorer votre navigation. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales.
Accepter
Refuser
Logo pavillon de l'Arsenal
Inauguration 7 septembre 2022 à 19h

Séries limitées

L'exposition « Séries limitées » présente les projets FabBRICK, M.E.G.A et Terres émaillées, menés avec le soutien de FAIRE, par Clarisse Merlet, Niveau Zéro Atelier et Lucie Ponard. Ces trois projets interrogent le design et ses modes de production au regard de nos défis actuels comme l'épuisement des matériaux, la consommation d'énergie, les distances parcourues, la fin de vie de l’objet …

L'exposition « Séries limitées » présente les projets FabBRICK, M.E.G.A et Terres émaillées, menés avec le soutien de FAIRE, par Clarisse Merlet, Niveau Zéro Atelier et Lucie Ponard. Ces trois projets interrogent le design et ses modes de production au regard de nos défis actuels comme l'épuisement des matériaux, la consommation d'énergie, les distances parcourues, la fin de vie de l’objet …

SÉRIES LIMITÉES
FabBRICK, M.E.G.A, Terres émaillées
3 projets soutenus par FAIRE*


Exposition présentée du 8 au 25 septembre 2022
Inauguration le mercredi 7 septembre 2022 à 19h


Si par nature le design s'appréhende par la forme, l'objet contemporain est d'abord un flux. Il fige, pour un temps, une quantité de matières et d'énergies nécessaires à sa fabrication. Sa chaîne de production engage des moyens multiples, extrait des mines et gisements, convoque des techniques pour dupliquer des pièces manufacturées. À moyenne et surtout grande échelle, les questions qui s’imposent au regard de nos défis actuels sont l'épuisement des matériaux, la consommation d'énergie, les distances parcourues, la fin de vie de l'objet… Alors peut-on offrir le même niveau d'usage et de plaisir en réduisant l’impact des flux ? 

C’est toute l’ambition des trois projets menés par Clarisse Merlet, Niveau Zéro Atelier et Lucie Ponard. Chacun d'eux interroge tant les ressources utilisées, leurs localités que leurs processus de mise en forme. Architecte de formation, la première explore, depuis son diplôme en 2017, le potentiel des textiles franciliens mis au rebut. Au travers de l'entreprise FabBRICK, qu'elle a créée et qui compte désormais une dizaine de salariés, elle transforme vêtements et tissus usagés en éléments de mobilier et d'architecture. Les pièces produites, parfois commandées par les fournisseurs des rebuts, s'expriment en séries différenciées, ni complètement jumelles, ni complètement autres. 

Installé à La Courneuve, le collectif Niveau Zéro Atelier, lui, se greffe directement sur les chantiers de construction du département de Seine-Saint-Denis avec sa plateforme mobile de production d’objets pour réemployer l’argile verte révélée pendant les phases d’excavation. Dénommé M.E.G.A (Module d'exploitation de gisement argilifère), cet atelier itinérant permet la production collaborative in situ de toutes les étapes de fabrication d'éléments en terre cuite, de la transformation du matériau brut en matière première jusqu'à la cuisson des objets.

À l'image de quelques pionniers qui réemploient les terres excavées du Grand Paris pour fabriquer des matériaux de construction, Lucie Ponard démontre le potentiel plastique et les couleurs de la géologie francilienne. Réalisés à partir des terres excavées de lignes de métro, de carrières de gypse, de constructions de bâtiments, collectées dans des sites d’enfouissement, la centaine d'échantillons et de prototypes présentés témoignent des qualités esthétiques et de la richesse de la palette francilienne. Pour la designer, l’exposition s'inscrit dans un processus plus long qui devrait aboutir à la réalisation d’une production de carreaux en série. 

Objets inanimés, avez-vous donc une âme - Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ? Soutenus par l'accélérateur FAIRE*, premier accélérateur de recherche par le projet en architecture, design et paysage, les trois Séries limitées présentées (FabBRICK, M.E.G.A et Terres émaillées) résonnent des vers d’Alphonse de Lamartine. Toutes sont constitutives de notre présence sur le territoire et de notre rapport aux enjeux contemporains de production, à la fois d'objets multiples mais uniques, susceptibles d'établir un rapport d'authenticité et de localité. 

* Lancée par le Pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, avec le soutien de la Caisse des Dépôts, MINI et EDF, la plateforme FAIRE invite les équipes pluridisciplinaires, architectes, urbanistes, paysagistes, designers à proposer des projets de recherche et des expérimentations innovantes pour répondre aux grands défis urbains : climat, crise des matériaux, nouvelles technologies, solidarité, propreté, mobilité … Depuis 2017, FAIRE a déjà accompagné plus de 70 équipes pluridisciplinaires et fédéré plus d’une centaine d’acteurs engagés aux côtés des lauréats pour accompagner leurs démarches expérimentales.

Exposition produite par le Pavillon de l’Arsenal
Entrée libre du 8 au 25 septembre 2022
Exposition présentée dans le cadre de la Paris Design Week et la France Design Week






LES PORTEURS DE PROJET

Clarisse Merlet

Alors étudiante en troisième année d'architecture, Clarisse Merlet constate que le domaine de la construction est très polluant et très énergivore. Elle décide donc de trouver une alternative qui permet de construire autrement et notamment avec l'utilisation de déchets. Après avoir été diplômée en architecture en présentant sa recherche FabBRICK, elle se lance dans l'entrepreunariat en créant la société éponyme. Fédérant plusieurs partenaires et de nombreux clients, la société FabBRICK, installée dans le 19e arrondissement, emploie aujourd’hui une dizaine de salariés pour transformer vêtements et tissus usagés en éléments de mobilier et d'architecture.

Niveau Zéro Atelier
Niveau Zéro Atelier est un studio de recherche et de création. Grâce aux outils de l’architecture, de l’art et du design, l’atelier développe une pratique centrée sur un travail d’investigation du territoire ainsi que des usages et relations qui s’y déploient. De ce positionnement découle une pratique multi-échelle, allant de l’expérimental à l’ultra-fonctionnel, pouvant faire appel aussi bien à la spéculation qu’à la construction pure et simple. L’atelier engage une pratique collective, dans laquelle les questions d’usages, de ressources et d’exploration du territoire sont primordiales. Résultat d’un travail né en parallèle des études de ses membres, le studio est créé à Paris en 2020.

Lucie Ponard
Lucie Ponard est une designer produit et de matériaux, diplômée de l’École Duperré et de l’Académie Royale des beaux-arts de la Haye. Elle travaille dans le domaine du design circulaire et de l’éco-conception. Passionnée par les recherches autour du réemploi et du recyclage, elle a travaillé avec divers matériaux comme des déchets industriels et des rebuts de chantier.

@FAIRE_PARIS

  • 27 / 09    11:00
    [À (re)voir] Rencontre du 14 septembre au @PavillonArsenal -3/4 Quelle esthétique pour les équipements temporaires… https://t.co/2XbwNUNQr4
  • 24 / 09    15:00
    [À (re)voir] Rencontre du 14 septembre au @PavillonArsenal -2/4 Quelle esthétique pour les grands chantiers urbains… https://t.co/CgPbf7vFa2
  • 23 / 09    11:01
    RT @PavillonArsenal: [Derniers jours] au @PavillonArsenal pour découvrir les 3 projets soutenus par @FAIRE_PARIS de l'expo "Séries limitée…