Logo pavillon de l'Arsenal
Recherche de partenaire

Pavillon expérimental en pierre de taille

Collectif Pierre

Pierre Réalisation d’un pavillon expérimental en pierre de taille, matériau local et réutilisable si emblématique de la capitale.

Réalisation d’un pavillon expérimental en pierre de taille, matériau local et réutilisable si emblématique de la capitale.

La Ville de Paris tire en grande partie son unité et son identité de la présence du matériau pierre. De sa création jusqu’au milieu du XXe siècle, la pierre a fait partie des matériaux de construction de prédilection en raison de l’importante présence de pierre calcaire sur son territoire. Si la ville en se développant s’est peu à peu installée sur ses carrières, d’autres gisements en activité perdurent encore aujourd’hui, à l’instar des carrières de Saint-Maximin dans l’Oise ou de celles de Noyant à la frontière de l’Île-de-France et de la Picardie.

Alors qu’au XIXe siècle la transformation de Paris en capitale moderne s’est appuyée sur un cahier des charges très précis de matériaux pour l’architecture et l’espace public, force est de constater que la question des matériaux à employer dans la réalisation du Grand Paris est reléguée à un second plan. Ainsi, bien que le mode de production de la ville contemporaine se soit radicalement transformé comparé à celui du XIXe siècle, l’usage de la pierre est toujours pertinent pour le collectif Pierre. 

Dans le contexte actuel d’indispensable prise en compte des enjeux environnementaux, la question du réemploi du matériau pierre trouve un écho particulier. En tant que matériau naturel et local, il ne nécessite aucune énergie pour sa fabrication, peu pour son façonnage et son transport, et se distingue par ses qualités naturelles d’inertie thermique et de pérennité. Comme en témoigne l’important patrimoine en pierre, ce matériau s’illustre par sa capacité à durer dans le temps,
à être réemployé, ou facilement recyclé, et par là-même permet de poser un autre regard sur le développement durable.

De nos jours, les techniques de façonnage et de mise en œuvre du matériau pierre perdurent et se modernisent notamment par l’utilisation de nouvelles technologies (robotique, 3d).  Pourtant ces savoir-faire d’excellence si spécifiques à la France restent essentiellement cantonnés aux chantiers de restauration du patrimoine.  De même, les carrières de pierre de la région parisienne ont optimisé leur système d’extraction mais ne trouvent que peu de marchés en dehors des chantiers de restauration des monuments historiques, au point qu’il leur est aujourd’hui parfois plus rentable d’en faire du granulat pour la fabrication du béton ou de libérer des espaces d’enfouissement pour stocker des déchets inertes.

En d’autres termes, l’usage du matériau n’a paradoxalement jamais été aussi anecdotique alors que les techniques d’extraction et de façonnage n’ont jamais été aussi perfectionnées et son coût par là-même maîtrisé.

Leur candidature à Faire Paris s'inscrit dans le prolongement d’un workshop ayant pris place en avril 2016 à l’Atelier International du Grand Paris. Mu par la volonté de questionner la possibilité d’un usage contemporain du matériau, ils ont réuni à cette occasion étudiants, architectes et acteurs de la filière pierre (constructeurs, carriers, entreprises ...) désireux de partager leurs connaissances et leurs savoir-faire.

Faire Paris représente pour le collectif Pierre  l’opportunité unique de poursuivre cette expérience et de confronter ces réflexions à la réalisation d’un prototype échelle 1, de pousser les technologies de façonnage pour permettre d’inventer de nouvelles formes et ornements et d’amener le public à poser un regard nouveau sur ce matériau local et réutilisable si emblématique de la capitale.


Partenaires

Logo Lefèvre   Logo Les compagnons du devoir


Projet réalisé par le Collectif Pierre

Créé en 2015, le Collectif Pierre réunit différentes compétences (architectes, ingénieurs, compagnons tailleurs de pierre, appareilleurs) autour de l’envie de réhabiliter le matériau pierre dans l’architecture et la construction contemporaine. Son ambition est à la fois théorique, pédagogique, et pratique. Il s’attache à décloisonner des savoirs et compétences aujourd’hui majoritairement confinés à la restauration du Patrimoine et à les irriguer dans le champ de l’architecture contemporaine.

Ses principaux membres sont :

  • Pierre Lévy et Gabriel Coin, architectes. Ils créent en 2016 l’agence Façade architectes au sein de laquelle ils travaillent sur les différentes échelles de l’architecture (mobilier, scénographie, architecture d’intérieur, architecture) avec une attention constante aux questions de contexte et de matérialité.
  • Adrien Willeme, compagnon tailleur de pierre, appareilleur, entreprise Lefèvre. En tant qu’appareilleur, il est chargé des épures préliminaires à la taille des pierres. Il a, entre autres, récemment travaillé sur les projets de restauration parisiens du Panthéon, de l’Hôtel des Invalides, ou de l’Opéra Garnier.
  • Victor Meesters, architecte, président de l’association le 6e Continent spécialisée dans les questions de réemploi, et collaborateur du collectif belge Rotor. Il a, à ce titre, récemment travaillé sur le projet de réhabilitation de la Caserne de Reuilly à Paris au côté de Paris Habitat dans le but de donner une deuxième vie à certains éléments des bâtiments existants dans les projets à venir des différentes équipes de maîtrise d’oeuvre  Matériau.

@FAIRE_PARIS

  • 25 / 07    18:14
    Projet #FaireParis : Ilôt vert, plateforme flottante fabriquée à partir de déchets de la Seine. Objectif 👉 Prototyp… https://t.co/zvybwtKKyI
  • 25 / 07    18:07
    RT @JulienPansu: Le @PavillonArsenal et @FAIRE_PARIS sont ravis du soutien de la @CaissedesDepots ! Un immense merci #teamarchi #paris http…
  • 21 / 07    17:10
    Premières briques pour le projet Fab'brick! 👕👚 En phase d'expérimentation @PavillonArsenal tout l'été !… https://t.co/UnWJbNT38k