Logo pavillon de l'Arsenal
Présentation automne 2017

HOMY : Concevoir un nouvel habitat pour le Grand Paris

Bond society / Re:bond, Pierre Antczak, Christelle Gautreau & Stéphanie Morio

HOMY Concevoir un habitat qui répond aux besoins d'une génération de plus en plus nomade: Habiter un logement intime et flexible; rencontrer, échanger et partager; explorer un nouveau territoire.

Concevoir un habitat qui répond aux besoins d'une génération de plus en plus nomade: Habiter un logement intime et flexible; rencontrer, échanger et partager; explorer un nouveau territoire.

HOMY : Homes for the Odyssey of Metropolitan Youngsters
Paris, capitale européenne des start-ups est entrée dans le XXIe siècle en créant un écosystème innovant pour les entreprises. Parallèlement aux projets liés à l’innovation et à leur déploiement sur le territoire du Grand Paris, la Métropole doit maintenir sa compétitivité à l’échelle mondiale dans le domaine de l’habitat.

Le marché des espaces de bureaux et son architecture connaît une révolution. Génération Erasmus, nomades digitaux, télétravailleurs, stagiaires venus du monde entier, travailleurs indépendants, générations y et z, We Generation, s’installent sur le territoire métropolitain attirés par les opportunités professionnelles de la Capitale. Nombreux sont confrontés à la difficulté du marché locatif : manque de flexibilité, offre restreinte, coûts élevés, demandes de garanties...

L’étude HOMY porte sur la création des nouvelles formes d’habitats en réponse aux attentes de cette “We Generation” qui vit déjà dans le Grand Paris. De plus en plus nomades, de plus en plus connectés, ils aspirent à vivre ensemble dans des lieux innovants et pluriels, dans des espaces dessinés et adaptés à leur aspiration : le retour au collectif.

Nouveaux modes de vie, nouveaux modèles
Nous voyons apparaître de nouvelles formes d’habitats partagés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Asie et ailleurs dans le monde. Ces projets rencontrent un grand succès et Paris doit à son tour développer les habitats collectifs du futur.

Ces habitats hybrides répondent à une nouvelle demande, à un mode de vie urbain et moderne qui valorise l’ouverture, la collaboration et le développement de relations humaines. Avoir son chez-soi, sans vivre seul. Au-delà de l’attractivité de la métropole du Grand Paris en termes de logements, il s’agit de questionner l’impact de la réalisation de projets innovants dans les territoires dans lesquels ils s’inscriront.

L’arrivée d’une nouvelle population, jeune, dynamique, éclectique et la construction de lieux partagés ouverts au public favoriseront les interactions avec les habitants d’une ville. Ces programmes participeront à l’activation des quartiers.

HOMY permettra d’étudier des projets qui intégreront des programmes variés tels que commerces, cafés, laveries, salles de sport, halte garderie, espaces associatifs, showroom, jardins partagés, agriculture urbaine, etc.

HOMY questionne. Quel est l’idéal recherché par les futurs habitants de ces bâtiments ? Comment intégrer les habitats hybrides dans l’écosystème du Grand Paris ? Comment peut-on créer des bâtiments innovants, performants, attirants sans “copier-coller” les modèles existants dans d’autres cultures ?

Concevoir les programmes
La conception de ces habitats hybrides questionne différentes disciplines qui doivent construire ensemble ces nouveaux modèles: collectivités, investisseurs, promoteurs, exploitants, juristes, architectes, urbanistes, designers, etc. 

Concevoir des projets pilotes
L’étude HOMY a pour finalité la réalisation de projets pilotes à Paris et sur le territoire du Grand Paris. L’objectif est de produire des études concrètes, sur des sites existants, de définir les programmes, les coûts de travaux, les plannings prévisionnels.

HOMY permettra de produire une étude précise des nouveaux besoins en terme d’habitat et donc d’architecture. Cellule du logement réduite, déplacement de certains services de la cellule privée vers l’espace commun, espaces de travail, espace partagé, espace adaptable, sont des pistes qu'ils explorent et souhaitent approfondir.

FAIRE par sa dimension d’incubateur, de facilitateur, permet au sein du laboratoire Re:bond, de réaliser une étude précise sur ces habitats hybrides qui vont révolutionner nos manières d’habiter.

Projet réalisé par Bond society / Re:bond, Pierre Antczak, Christelle Gautreau & Stéphanie Morio

Bond society est une agence d’architecture installée à Paris. Créée en 2015, elle est portée par trois architectes, trois voyageurs, trois parcours : Pierre Antczak, Christelle Gautreau et Stéphanie Morio.

Re:bond est un satellite de l’agence Bond Society, un pôle dédié à la recherche et au développement. Ce laboratoire vise à étudier les mutations sociétales et leurs impacts sur les manières d’habiter et de travailler. Des études qu'ils mènent, germent de nouvelles idées, de ces idées naissent de nouveaux espaces, de nouvelles architectures.

Plateforme pluridisciplinaire, Re:bond a pour vocation de convoquer des architectes, des urbanistes, des sociologues, des anthropologues, des chercheurs, des ingénieurs, des paysagistes, en vue de réunir différents savoirs et appétences autour de la question de l’évolution des modes de vie et de la fabrication de la ville de demain.

Parmi différents sujets, Re:bond développe un projet de recherche dédié à la question du nomadisme contemporain, aux nouveaux modes d’habiter qu’il génère et à ses effets sur le développement de nouveaux programmes que l’on peut qualifier d’habitats hybrides.

@FAIRE_PARIS

  • 04 / 10    10:32
    Le #Diodon est présenté au festival @maintenant_ du 10 au 15 octobre à Rennes !🎉🎊👏🏻 #projetFAIRE #FAIRE #faireparis https://t.co/05pMB4HrJD
  • 25 / 07    18:14
    Projet #FaireParis : Ilôt vert, plateforme flottante fabriquée à partir de déchets de la Seine. Objectif 👉 Prototyp… https://t.co/zvybwtKKyI
  • 25 / 07    18:07
    RT @JulienPansu: Le @PavillonArsenal et @FAIRE_PARIS sont ravis du soutien de la @CaissedesDepots ! Un immense merci #teamarchi #paris http…