Logo pavillon de l'Arsenal
Lauréat FAIRE 2018

Stries et compagnie, aire de jeux

Matali Crasset

Stries et compagnie, aire de jeux Matali Crasset propose un projet, entre sculpture et installation, qui n’interroge pas le monumental mais une échelle plus réduite et propose une vision du jeu expérimentale et inattendu. Le lien entre les différents espaces de jeu ne tient pas à une thématique mais à un effet d’optique combiné à l’utilisation d’une forme conique. Ces rythmes permettent de faire un équilibre subtil entre des formes suffisamment fermées pour se sentir à l’intérieur et assez ouvertes pour voir ce qui s’y déroule et rester au grand air.

Matali Crasset propose un projet, entre sculpture et installation, qui n’interroge pas le monumental mais une échelle plus réduite et propose une vision du jeu expérimentale et inattendu. Le lien entre les différents espaces de jeu ne tient pas à une thématique mais à un effet d’optique combiné à l’utilisation d’une forme conique. Ces rythmes permettent de faire un équilibre subtil entre des formes suffisamment fermées pour se sentir à l’intérieur et assez ouvertes pour voir ce qui s’y déroule et rester au grand air.

" Je dis souvent quand on me pose la question de mes projets rêvés que je n’ai pas de rêve dans ma tête mais ceux de mes commanditaires. Cependant pour avoir pratiqué les aires de jeux en France et à Paris, avec ma famille, je ne peux que rêver mieux pour les enfants futurs. Dans un coin de ma tête, il y a ce rêve du Golem, toboggan oeuvre et sculpture monumentale de Niki de Saint Phalle, monstre tricéphale dont les 3 langues sont des tobbogans pour le jardin Rabivonich à Jérusalem Ouest commandé par le maire Teddy Kollek; décrié à ses débuts il est devenu un des points d’attraction majeur de la ville, au point que le jardin porte son nom maintenant. Il y a aussi les joies de mes enfants lors d’une visite au Hakone Open Air Museum au Japon avec ces sculptures à pratiquer et jouer. Les projets proposés ici n’interrogent pas le monumental mais une échelle plus réduite mais proposent une vision du jeu expérimentale et inattendu. Le lien entre les différents espaces de jeu ne tient pas à une thématique mais à un effet d’optique combiné à l’utilisation d’une forme conique. Ces rythmes permettent de faire un équilibre subtil entre des formes suffisamment fermées pour se sentir à l’intérieur et suffisamment ouvertes pour voir ce qui s’y déroule et rester au grand air. "

Matali Crasset, designer
Projet réalisé par 
Matali Crasset est designer industriel de formation. Au début des années 2000, elle a créé sa propre structure, Matali Crasset productions. C’est à Belleville, au coeur d’un quartier populaire parisien, dans une ancienne imprimerie réhabilitée en logements et petits jardins qu’elle a installé son studio, attenant à sa maison.

Matali Crasset envisage le design comme une recherche. Elle travaille à partir d’une posture décentrée qui lui permet à la fois d’intervenir sur la vie quotidienne et de projeter des scénarii pour le futur. Sa méthodologie est faite d’observations des pratiques ordinaires et de remises en cause des principes d’organisation habituels. A l’image de son objet emblématique, la colonne d’hospitalité « Quand Jim monte à Paris », c’est à partir d’une observation fine des usages qu’elle invente de nouvelles ritualités. Portant un regard à la fois expert et toujours neuf sur le monde, elle questionne l’évidence des codes pour mieux s’en affranchir. Son travail consiste alors à chercher de nouvelles typologies et à formuler des logiques de vie inédites. Elle définit cette recherche comme un accompagnement, en douceur, vers le contemporain.

@FAIRE_PARIS

  • 13 / 12    19:53
    Le projet lauréat de #faire2017 « Tranformations pavillonnaires, Faire la métropole avec les habitants » est présen… https://t.co/5BjBPKJ1pN
  • 19 / 11    19:50
    RT @alexcyclo: Comment dvlp des projets de R&D en design et archi sur les sujets urbains de @Paris ? Le @PavillonArsenal fait un premier re…
  • 19 / 11    19:48
    FAIRE CLUB #2 Point d’avancement des projets, rencontre et échange avec toutes les équipes lauréats de 2017 &2018… https://t.co/VRfSCVMmVb