Logo pavillon de l'Arsenal
Lauréat FAIRE 2018

Miel in Paris

Miel Factory & Silteplait

MIEL IN PARIS «Miel in Paris» a une ambition simple : ramener les abeilles dans l’espace urbain afin de faire prospérer l’écosystème parisien.

«Miel in Paris» a une ambition simple : ramener les abeilles dans l’espace urbain afin de faire prospérer l’écosystème parisien.

" «Miel in Paris» a une ambition simple : ramener les abeilles dans l’espace urbain afin de faire prospérer l’écosystème parisien. Dans une optique de végétaliser Paris, la place des animaux et notamment des insectes est capitale. A elles seules, les abeilles assurent la reproduction de plus de 80 % des espèces végétales du globe. En récoltant le pollen sur les fleurs, elles le transportent des étamines (organes mâles) au pistil (organe femelle). La pollinisation est ainsi un aspect fondamental de la biodiversité. L’insecte est tout simplement essentiel au processus de reproduction de nombreuses espèces végétales, qui rapporterait jusqu’à 3 milliards d’euros par an à la France. Malgré leur importance, on observe depuis plusieurs années une forte augmentation du taux de mortalité chez les abeilles. En France, ce taux est passé de 5 à 30 % en vingt ans. Un phénomène qui est appelé “syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles”.

Comment répondre aux enjeux de végétalisation du Grand Paris dans une logique durable de conservation de ces espèces primordiales pour l’équilibre des écosystèmes?

Miel Factory s’est associé avec les architectes Silteplait Group afin de développer un prototype de ruches urbaines. Il s’agirait, tout en contribuant à la biodiversité et à la sauvegarde des abeilles dans la métropole, de développer un projet pédagogique autour de la ville, de l’architecture et de l’abeille. A l’image des jardins partagés, les ruches seront gérées par des riverains regroupés en association, supportées par l’équipe de Miel Factory afin de partager un savoir-faire typique de Paris. Un réseau collaboratif de particuliers et de professionnels en lien avec la Mairie de Paris est créé.

La ruche fonctionne comme un système de poupées russes assemblées autour d’une structure acier constituée de cerclage successifs enlaçant la forme ellipsoïdale, sur le schéma des tonneaux viticoles. Le corps de cette dernière est constitué du nid, l’habitat primaire de la colonie. Il est réalisé a l’aide d’une superposition de lamelles de bois souples cintrées en cercles afin de retrouver la forme ellipsoïdale. Ce noyau fonctionne comme une peau interne permettant l’isolation lumineuse et permettant de réguler l’habitat des variations climatiques. L’essaim peut donc facilement évoluer dans cette structure souple et légère. L’enveloppe externe, quant à elle, tend a conserver l’image populaire de la ruche naturelle, propre aux structures biologiques: Pomme de pin, Ananas, Tortues etc... Pour ce faire, un système d’écailles vient se fixer a la structure primaire en acier. Ces fines surfaces de bois protègent l’organe interne de la ruche des intempéries et des attaques potentiels de volatiles malveillants. Enfin, cet objet est suspendu à un poteau par un système de poulie, tel un nouveau type de lampadaire écologique, afin de répondre de manière simple et directe aux problèmes de manutention et de récolte de la matière première. " 

Miel Factory & Silteplait
Projet réalisé par Miel Factory & Silteplait

Silteplait Group
Regroupant 10 architectes, leur pratique s’étend du domaine artistique, à la conception urbanistique
en passant par le design d’objets et la recherche théorique. Par le travail des formes, des couleurs, de l’espace et des perceptions sensorielles, ils oeuvrent à apporter une touche d’onirisme dans leurs projets. A chaque nouveau défi, ils essaient de coupler une démarche lyrique à une recherche matérielle et structurelle novatrice. Cette initiation au rêve s’est déjà concrétisée sous des formes riches et diverses, par le biais de mobiliers exposés à la Paris Design Week ou la conception d’une installation éphémère à la biennale de Shyriaevo. Leur recherche théorique et pratique, ayant pour point d’ancrage la ville de Paris, s’étend au niveau international pour confronter des logiques urbaines à des enjeux contemporains dans une volonté de constante remise en question des territoires.

Membres : Louis-Thomas Coupier, Thomas Enée, Théophile Péju, Nina Pestel, Pierre-Loup
Pivoin, Mathilde Redouté, Raphaël Saillard, Lilit Sarkisian, Lucas Stein et Bernard Touzet.


Miel Factory
Amoureux de la nature, passionné de montagnes et de mers, Rémi Porthault a sillonné les quatre
coins de la planète pour découvrir les miels de terroirs divers et le savoir-faire des apiculteurs. De retour dans sa Bourgogne natale, il décide de rassembler ses précieuses découvertes pour mieux
les partager. La boutique Miel Factory voit ainsi le jour en 2016, en plein coeur de Paris, suivie de la boutique en ligne miel-factory.com. Ce passionné travaille avec sa fille Ombline afin de promouvoir une culture locale et accessible à tous, respectueuse de la nature et des insectes. Ils considèrent le miel comme un produit universel et perçoivent le territoire parisien comme un potentiel encore peu exploré permettant une production d’une grande diversité de miels de haute qualité.

@FAIRE_PARIS

  • 13 / 12    19:53
    Le projet lauréat de #faire2017 « Tranformations pavillonnaires, Faire la métropole avec les habitants » est présen… https://t.co/5BjBPKJ1pN
  • 19 / 11    19:50
    RT @alexcyclo: Comment dvlp des projets de R&D en design et archi sur les sujets urbains de @Paris ? Le @PavillonArsenal fait un premier re…
  • 19 / 11    19:48
    FAIRE CLUB #2 Point d’avancement des projets, rencontre et échange avec toutes les équipes lauréats de 2017 &2018… https://t.co/VRfSCVMmVb