Logo pavillon de l'Arsenal
Lauréat FAIRE 2018

Bossage

h2o architectes X GGSV

Bossage Utilisant la pierre du bassin parisien, le projet « Bossage » propose de reproduire, par usinage numérique sur des rochers, certains fragments du paysage architectural parisien pour adoucir la massivité des éléments protecteurs des monuments et leur inscription esthétique et psychologique dans le paysage urbain.

Utilisant la pierre du bassin parisien, le projet « Bossage » propose de reproduire, par usinage numérique sur des rochers, certains fragments du paysage architectural parisien pour adoucir la massivité des éléments protecteurs des monuments et leur inscription esthétique et psychologique dans le paysage urbain.

" Le contexte actuel demande un renforcement des éléments d’anticipation et de protection du public. La multiplication des dispositifs de sureté vise à protéger les parisiens comme les touristes. Nous observons les initiatives de protection mises en oeuvre, notamment sur les sites touristiques comme la Tour Eiffel qui tendent à se développer avec les évènements internationaux à venir. Notre projet envisage de marier la protection et les arts décoratifs pour poursuivre la vie de la cité en défendant deux positions fondamentales, la liberté de mouvement et l’esthétique. Comment adoucir la massivité des éléments protecteurs par des éléments décoratifs permettant leur inscription esthétique et psychologique dans le paysage urbain ? Paris est construite en pierre, elle est à dominante minérale. Nous pensons que la pierre du bassin parisien serait le meilleur matériau permettant un dialogue subtil avec le patrimoine. La pierre se taille, s’assemble, se greffe. Les bossages à façon par des outils numériques d’usinage permettent l’adaptabilité à des contextes architecturaux et patrimoniaux spécifiques. Un bossage, en architecture, est une saillie à la surface d’un ouvrage de pierre ou de bois. Un bossage est réalisé dans un but d’ornementation — il peut alors être sculpté — qui donne un jeu d’ombre et de lumière ou dans un but défensif — le mur est moins vulnérable aux attaques par boulets ou par sape.

A partir de ce principe de pierre taillée, nous proposons d’étudier une gamme modulaire et évolutive pour apporter - en complément de la protection - du confort (assise, protection solaire / pluie) et des services (signalétique, fontaine) selon les sites et les besoins. Nous proposons de tailler les blocs de pierre en veillant à préserver un soin et un raffinement de la forme en cisaillant et en fragmentant la matière.  La manière dont sont disposés les rochers permet de faire varier les configurations en les adaptant aux spécificités de chaque espace et aux différents degrés de protection des foules. Les espaces sont délimités par les blocs, créant des archipels de paix. Ils sont complétés par des lieux plus intimistes où les passants sont invités a faire usages de ces rochers. Pour constituer l’intégration esthétique aux différents sites, nous proposons de «prélever» certains fragments du paysage architectural parisien et de les reproduire par usinage numérique sur les rochers. Un jeu de mimétisme et d’illusion installe un dialogue esthétique et artistique avec les monuments.   
En complément de la fonction de protection, nous proposons d’étudier une gamme modulaire et évolutive pour apporter du confort et des services supplémentaires : assise, protection solaire, protection de pluie, signalétique, fontaine, etc. Ce principe de greffe augmente la valeur d’usage et permet l’adaptabilité aux besoins et aux spécificités des sites. "

h2o architectes - Charlotte Hubert, Jean-Jacques Hubert et Antoine Santiard, GGSV (Gaëlle Gabillet & Stéphane Villard)
Projet réalisé par 
h2o architectes - Charlotte Hubert, Jean-Jacques Hubert et Antoine Santiard,
GGSV (Gaëlle Gabillet & Stéphane Villard)

h2o architectes
L’agence créée en février 2005 est représentée par les 3 architectes associés et co-gérants :
- Charlotte Hubert, architecte DPLG et Architecte en Chef des Monuments Historiques
- Jean-Jacques Hubert, architecte DPLG
- Antoine Santiard, architecte EPF
h2o est une agence de création et de reprogrammation architecturale, patrimoniale et urbaine. Elle
développe des projets d’échelles diverses (bâtiments, restauration de Monuments Historiques, espaces publics, aménagements urbains…).

GGSV
Le Studio GGSV a été fondé en 2011 par Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard. La pratique de l’espace comme lieu d’expérimentation du design amène le Studio GGSV à la création de scénographies et d’aménagements intérieurs singuliers. Microarchitectures, installations ou objets insolites, placent les visiteurs dans un rapport direct, sensible et didactique, aux contenus ou aux fonctions des lieux. Les matériaux, les rapports d’échelles et les formes employés produisent des atmosphères mémorables.

@FAIRE_PARIS

  • 13 / 12    19:53
    Le projet lauréat de #faire2017 « Tranformations pavillonnaires, Faire la métropole avec les habitants » est présen… https://t.co/5BjBPKJ1pN
  • 19 / 11    19:50
    RT @alexcyclo: Comment dvlp des projets de R&D en design et archi sur les sujets urbains de @Paris ? Le @PavillonArsenal fait un premier re…
  • 19 / 11    19:48
    FAIRE CLUB #2 Point d’avancement des projets, rencontre et échange avec toutes les équipes lauréats de 2017 &2018… https://t.co/VRfSCVMmVb