Logo pavillon de l'Arsenal
FAIRE Design Urbain 2018

Aéro-Seine

Ouverture du dispositif pour l'été le samedi 27 juillet 2019

aeroseine Conçu par Isabelle Daëron, Aéro-Seine est une bouche de rafraîchissement qui, reliée au réseau d’eau non potable, permet en période de forte chaleur de contribuer à rafraichir l’air ambiant grâce a un dispositif par débordement favorisant le contact entre l’eau et l’air.

Conçu par Isabelle Daëron, Aéro-Seine est une bouche de rafraîchissement qui, reliée au réseau d’eau non potable, permet en période de forte chaleur de contribuer à rafraichir l’air ambiant grâce a un dispositif par débordement favorisant le contact entre l’eau et l’air.

Aéro-seine est un dispositif de rafraîchissement urbain alimenté par le réseau d’eau non potable de la Ville de Paris qui extrait l’eau du Canal de l’Ourcq et de la Seine depuis la fin du XIXe siècle. Ce réseau représente ainsi une ressource importante à valoriser pour accompagner l’adaptation climatique de la capitale, une eau moins chère et moins carbonée.

Le dispositif fonctionne par débordement grâce à des électrovannes sur une plage horaire définie. Une fois activé, une fine couche d’eau s’écoule et imprègne un revêtement poreux permettant d’augmenter la surface de contact entre l’eau et l’air pour ainsi rafraîchir l’air ambiant. Installé pour la première fois dans le cadre du réaménagement de la rue Blanchard (20e), Aéro-seine souhaite contribuer au bien-être thermique de la voie piétonne tout en constituant une surface ludique et accessible à tous.

Conçu par le Studio Isabelle Daëron en collaboration avec le bureau d’étude OGI, ce premier dispositif Aéro-seine est développé dans le cadre du programme FAIRE, premier accélérateur de projet urbains et architecturaux innovants lancé par le Pavillon de l’Arsenal avec la Ville de Paris, la Caisse des Dépôts et MINI.

Aéro-seine est réalisé en partenariat avec la Direction de la Propreté et de l’Eau de la Ville de Paris, la Direction de la Voirie et des Déplacements, Eau de Paris, l’équipe de développement local - Portes du 20e et la Mairie du 20e arrondissement. Installé en juillet 2019, le dispositif va faire l’objet de tests et de mesures d’évaluation réalisés pendant l’été par les chercheurs de la Direction de la Propreté et de l’Eau de la Ville de Paris.
Projet réalisé par 
Isabelle Daëron, designer
Ogi, bureau d’études

STUDIO ISABELLE DAËRON
Depuis 2010, Studio Isabelle Daëron  développe son activité dans les domaines du design urbain, de la scénographie et de la recherche, avec un intérêt particulier pour les enjeux relatifs à l’espace public (eau, énergie, mobilité).

BUREAU D’ÉTUDES OGI
OGI est un bureau d’études spécialisé dans les études et travaux d’aménagement d’espaces publics. Composée de 58 ingénieurs et techniciens, OGI rassemble l’ensemble des compétences techniques permettant de concevoir un projet d’aménagement : voirie, réseaux, génie-civil, gestion de l’eau, assainissement, espaces verts, dépollution, dossiers réglementaires, etc.

Partenaires

@FAIRE_PARIS

  • 16 / 11    13:29
    RT @UrbanLabParis: Et pour terminer, High Five par @QuentinVaulot ! Mobilier anti-intrusion esthétique et végétal, alternative aux plots gr…
  • 16 / 11    13:29
    RT @UrbanLabParis: Avant-dernier stop: OurHub de la startup danoise Hubbster. Elle met à disposition des box avec raquettes, balles et ball…
  • 16 / 11    13:29
    RT @EYParis: @juliendelabaca A Paris, si les touristes visitaient autre chose que Paris ? C’est la philosophie de la signalétique grand-par…