Logo pavillon de l'Arsenal
FAIRE 2017

L'arbre de pluie

Clement Bertin, architecte et Antoine Bertin, artiste

L'arbre de pluie Alors que les températures quotidiennes parisiennes dépassent les 30°C, l’arbre de pluie, véritable dispositif de rafraîchissement urbain pour lutter contre les les îlots de chaleur, est une installation technique sonore et de jeux d’eau qui se greffe sur des arbres existants pour inventer un « arbre augmenté » qui fait tomber la pluie lorsqu’il détecte un cri. Les fines gouttes de pluies se dispersent à travers les feuilles et créent des reflets pour les yeux et les oreilles. La bruine ainsi produite permet d'abaisser la température dans des environnements citadins et minéraux

Alors que les températures quotidiennes parisiennes dépassent les 30°C, l’arbre de pluie, véritable dispositif de rafraîchissement urbain pour lutter contre les les îlots de chaleur, est une installation technique sonore et de jeux d’eau qui se greffe sur des arbres existants pour inventer un « arbre augmenté » qui fait tomber la pluie lorsqu’il détecte un cri. Les fines gouttes de pluies se dispersent à travers les feuilles et créent des reflets pour les yeux et les oreilles. La bruine ainsi produite permet d'abaisser la température dans des environnements citadins et minéraux

UNE PREMIERE EXPERIMENTATION , PARIS 10

Alors que les températures quotidiennes parisiennes dépassent les 30°C, le Pavillon de l’Arsenal expérimente pour quelques jours, dans le 10e arrondissement, l’arbre de pluie, dispositif de rafraîchissement urbain pour lutter contre les les îlots de chaleur.

Conçu par Clément et Antoine Bertin, architecte et artiste sonore et réalisé en collaboration avec Artists & Engineers, l’arbre de pluie est une installation technique sonore et de jeux d’eau qui se greffe sur des arbres existants pour inventer un « arbre augmenté » qui fait tomber la pluie lorsqu’il détecte un cri. Les fines gouttes de pluies se dispersent à travers les feuilles et le passage et créent des reflets pour les yeux et les oreilles. La bruine ainsi produite permet d'abaisser la température dans des environnement citadins et minéraux comme le Square Schwartzenberg.

A travers les âges et le monde, les danses de pluies estivales autour des arbres ont toujours souhaité influencer le climat, éviter les sécheresses et favoriser les récoltes. Retranscrites aujourd’hui en ville à une époque où le changement climatique semble diviser, l’interprétation contemporaine de ces cérémonies pourrait, grâce à la mise en place de ces arbres de pluie, offrir tant l’opportunité de se réunir que de se rafraîchir.

Réalisé dans le cadre du programme FAIRE, accélérateur de projets urbains et architecturaux innovants lancé par le Pavillon de l’Arsenal avec le soutien de la Ville de Paris, de la Caisse des Dépôts et en partenariat avec l’Ordre régional des architectes d’Île-de-France, l’arbre de pluie est un démonstrateur et une expérimentation unique réalisée grâce au soutien de la mairie du 10e arrondissement, de la médiathèque Françoise Sagan et de l’école Léon Schwartzenberg.

L’installation est expérimentée du 12 au 15 juillet 2018
Square Schwartzenberg, 13 rue Léon Schwartzenberg, Paris 10
Accès libre et gratuit de 9h à 21h

EQUIPE

Clement Bertin,
 architecte
Clément Bertin est architecte. En 2013, il fonde le collectif d’architecture radiophonique CARACALLA.

Antoine Bertin, artiste
Antoine Bertin écoute. Il écoute les frottements, les frictions, les hiatus ou encore les dissonances qui émanent des tensions entre documentaire et fiction, poésie et politique, vivant et virtuel. Ce qu’il entend, il nous le fait écouter à notre tour à travers des narrations audio et radio, des marches sonores, des sculptures et publications variées. Entrelaçant la technologie à l’art de conter, il cherche à mettre en jeu notre relation à notre environnement, à ce qui ne peut jamais être atteint et au concept de progrès. Né en 1985, Antoine Bertin vit et travaille entre Londres, Paris et Bruxelles, après un diplôme d’ingénieur du son à l’ENS Louis Lumière de Paris et un Master en art sonore du London College of Communication.

Partenaires

@FAIRE_PARIS

  • 19 / 04    17:20
    RT @MINI_FR: Pour la deuxième année consécutive, @MINI_Fr est fier d’accompagner @FAIRE_PARIS 2019 pour penser la transformation de la vill…
  • 18 / 04    18:16
    Projet OurHub, lauréat de @FAIRE_PARIS 2018 bientôt dans Paris ! Boules de pétanque et ballons bientôt mis à dis… https://t.co/HPX1OYJR1z
  • 12 / 04    15:53
    [FAIRE] FabBRICK par @clarissemlt participe à l'exposition " La ville in & out " du 13 au 24 avril à @mi_galerie ,… https://t.co/nvLr6H3kTU