Logo pavillon de l'Arsenal
En recherche de partenaires

Architecture et Biodiversité - Penser un nouvel écosystème urbain

Chartier Dalix

Architecture et biodiversité Etudes de nouveaux prototypes d’éléments de façade accueillant la biodiversité et qui prennent en compte des qualités thermiques performantes afin de concilier isolation par l’extérieur et colonisation par le vivant.

Etudes de nouveaux prototypes d’éléments de façade accueillant la biodiversité et qui prennent en compte des qualités thermiques performantes afin de concilier isolation par l’extérieur et colonisation par le vivant.

 Depuis quelques années, les milieux urbains font l’objet d’une attention nouvelle. Grâce à l’éveil de la curiosité autour de l’écologie urbaine, on découvre qu’il existe des écosystèmes villes. Leur équilibre repose sur un ensemble de relations entre organismes vivants dont l’homme, majoritaire et tout puissant, fait cependant partie au même titre que la faune et la flore. La préservation et le développement de cet équilibre est désormais reconnu comme nécessaire pour que nos villes aient un avenir. La présence des espaces verts, qui a toujours été une composante de l’aménagement urbain, se trouve influencée par une réflexion plus globale sur la biodiversité. Pour s’établir durablement, se développer de manière autonome et acquérir la force d’un organisme réellement fonctionnel, un milieu vivant nécessite des continuités, des relais et des passerelles, reliant des poches plus vastes de développement.

Penser la biodiversité en ville suppose donc de réviser l’ensemble de nos modes de fabrication sur ce modèle : les sols doivent conserver leur perméabilité, les rues mettre en relation les zones de végétation, leurs enveloppes bâties se faire plus accueillantes…

Depuis plusieurs années, ils travaillent sur le sujet de l’intégration de la biodiversité à l’architecture. Leur projet de groupe scolaire à Boulogne fait aujourd’hui l’objet d’une observation attentive : en fabriquant un mur de blocs conçus à la façon des vieux murs de pierre, en recréant une géométrie de fissures, des épaisseurs, un chemin pour l’eau, nous avons initié une réflexion que nous souhaitons aujourd’hui poursuivre à travers des expérimentations nouvelles.
Le retour d’expérience est déjà profitable : le milieu qui prend forme sur cette architecture permet de confirmer certaines pistes et d’en ouvrir de nouvelles. à la suite d’une campagne d’observation menée sur place en juillet 2016, il a été constaté, deux ans après la livraison, que le processus de colonisation des blocs est en cours, au niveau de la faune comme de la flore, et que sur les 114 espèces recensées, 44 sont issues de plantations et 70 sont des espèces arrivées spontanément.

A la suite de cette expérience ils sont amenés à réfléchir aux questions suivantes, qui sont à la fois d’ordre architectural, culturel, éthique et technique :
  • Le temps de la colonisation par le vivant pose la question de la réception par le public et celle de l’entretien des bâtiments (accepter les modifications du temps).
  • L’apparence de nos architectures intégrant la biodiversité et la position de l’architecte face à ces nouvelles expressions.
  • Les influences réciproques et la tolérance de l’usager au milieu vivant.
  • Les caractéristiques des matériaux et leur mise en oeuvre pour favoriser ces développements.
  • Les critères d’évaluation réglementaires qui pourraient être mis en place pour encourager à cette démarche.
  •  Les techniques et les matériaux permettant à la fois d’obtenir de bonnes qualités d’isolation tout en permettant l’implantation de la biodiversité  (action sur le bâti existant).

L’ensemble de ces questions les conduit à envisager une recherche selon plusieurs étapes :

Etape 1
Phase étude : constitution d’un état de l’art 
Recension des systèmes et dispositifs reconnus par les spécialistes comme contribuant à la continuité des milieux. Etude sur la perception du vivant (tolérances, cultures, évolutions et besoins) en rapport avec l’usage du bâti et de la ville. Recherche sur les matériaux, les formes et les mises en oeuvre possibles

Phase expérimentation
Mise en commun des expériences de chacun des membres de l’équipe.
Dans un premier temps, nos recherches pourraient se tourner vers des solutions béton pour tester plusieurs aspects :
- Composition du béton (par exemple avec des éléments organiques type chanvre ou granulats de réemploi, etc….),
- Forme et répartition des poches pour l’implantation du substrat,
- Caractéristiques du béton et capacités à la rétention ou à l’écoulement des eaux + d’autres capacités (isolation, esthétique, etc….)

Etape 2
Poursuite et développement de la phase expérimentation
Ce travail pourra ensuite se poursuivre en étudiant des matériaux différents (torchis, terre cuite, bois, etc….), et en amendant les premiers essais par de nouvelles programmations de prototypes. Une présentation de cette recherche appliquée pourra prendre la forme d’une communication auprès du grand public, de la profession et des institutions.
Projet réalisé par Chartier Dalix architectes.

Le projet est porté par l’agence Chartier-Dalix architectes. A ce stade, plusieurs partenaires sont envisagés: Philippe Clergeau, conseil en écologie urbaine, professeur au Museum National d’histoire Naturelle; l’agence régionale pour la nature et la biodiversité, NatureParif, (Marc Barra et Gilles Lecuir) et TOPAGER (entreprise du paysage urbain).

Frédéric Chartier est architecte, co-gérant de l’agence d’architecture Chartier-Dalix. créée en 2008. Pascale Dalix est architecte, titulaire d’un DEA d’urbanisme, et co-gérante de l’agence. Sophie Deramond est architecte et docteur en littérature contemporaine. Chef d’agence et directrice de projets au sein de l’agence Chartier-Dalix, elle dirige également le studio de recherche.


@FAIRE_PARIS

  • 21 / 07    17:10
    Premières briques pour le projet Fab'brick! 👕👚 En phase d'expérimentation @PavillonArsenal tout l'été !… https://t.co/UnWJbNT38k
  • 18 / 07    18:15
    Actu projet #FaireParis : la table climatique Zero Energy Furniture Mobilier Objectif: prototype à l'automne !… https://t.co/6KDZiAAUNu
  • 14 / 07    10:00
    Demain venez découvrir le Pavillon Terre, projet de #FaireParis au Festival @bellastock_ ! #teamarchi https://t.co/oIKy7oPhRD